Planète Interdite

Planète Interdite

Par Fred M. Wilcox

  • Genre: Science-fiction et fantasy
  • Date de sortie: 1956-08-22
  • Age: Tout public
  • Durée: 1h 38min
  • Réalisateur: Fred M. Wilcox
  • Société de production: Metro-Goldwyn-Mayer
  • Pays de production: United States of America
  • Prix iTunes: EUR 7.99
  • iTunes prix récent: EUR 2.99
7.3/10
7.3
507 Evaluations

Déscription

Planète Altair 4 en 2257. Le vaisseau spatial Bellérophon et son équipage ne répondent plus. Pour leur porter secours, une mission emmenée par le commandant Adams est lancée : le vaisseau C 57 D décolle à son tour pour la mystérieuse planète. Accueillis à leur arrivée par Robby, un robot à la pointe de la technologie, ils découvrent le docteur Morbius et sa fille, seuls survivants du Bellérophon. Les révélations de ces derniers sont stupéfiantes : les Krells, des êtres dotés d’une intelligence exceptionnelle qui jadis peuplaient cette planète, ont mystérieusement disparu, laissant derrière eux un étrange vestige capable de fournir une quantité d’énergie impressionnante. Cette étrange force qui élimina un à un les membres de l’équipage serait-elle à l’origine de la disparition des Krells ?…

Photos

Commentaires

  • A découvrir pour les vrais fans de SF !

    4
    Par Mister.Ti
    Le film, à défaut d'être passionnant, est très intéressant car il a été visiblement source d'inspiration pour d'autres films de SF tournés ces 30 dernières années. Mention « très bien » pour la qualité d'image qui a bénéficié d'un excellent travail de restauration.
  • Le plus grand classique de la SF !

    5
    Par Petit ours noir
    C'est vraiment le grand classique de la Science-Fiction filmée ! Un bon moment haletant en perspective, avec des effets spéciaux d'époque mais finalement plutôt bien fait notamment pour le fameux Robby le robot !
  • Un classique

    5
    Par jcsatanas
    Quel plaisir de revoir un film que j'avais vu tout jeune. Certes, les effets spéciaux sont totalement démodés et parfois risibles mais je ne me suis pas ennuyé une seule minute. Un bonheur de revoir un vieux classique.

keyboard_arrow_up