Le Cœur des hommes 2

Le Cœur des hommes 2

Par Marc Esposito

  • Genre: Comédie
  • Date de sortie: 2007-10-24
  • Age: Tout public
  • Durée: 1h 50min
  • Réalisateur: Marc Esposito
  • Pays de production: France
  • Prix iTunes: EUR 9.99
  • iTunes prix récent: EUR 3.99
6.1/10
6.1
57 Evaluations

Déscription

Alex, Antoine, Jeff et Manu, quatre amis, quatre ans plus tard. Leurs rapports avec les femmes, leur amitié, leurs secrets partagés, leurs sentiments de culpabilité, leur volonté de changer, de s'améliorer...

Trailer


regarder le film en HD
 

Photos

Commentaires

  • Tout est dans le titre...

    5
    Par nikkyco
    La vraie vie!! les joies ,les douleurs, les amours, les trahisons la vraie amitié masculine. Tout simplement magnifique à voir et à revoir....
  • Misogyne

    1
    Par Avissima
    Et vulgaire. Les 3/4 du film se passent dans un lit ou au restaurant autour d'un verre .... Je serais un homme, j'en serais insulté ....
  • oups !!!!!!!

    1
    Par 🎬Oppo-105🎥
    J'ai arrêté le film au bout de 18 minutes tellement c'est d'un chiant. Je ne comprend pas cette engouement pour ce film. En revanche marc lavoine et pas mal dans sont rôle.
  • J'adore

    5
    Par valérieb
    Le cinéma de Marc Esposito, c'est absolument tout ce que j'aime, de superbes histoires, des amitiés et des amours comme dans la vraie vie, des acteurs au top, une lumière et une façon de filmer les acteurs avec beaucoup d'humanité, de l'humour et de la tendresse. Le cœur des hommes 2, c'est aussi bien que le premier, à consommer sans modération !
  • Et bientôt le numéro 3 !!

    5
    Par ArchiArchibadl
    Que du bonheur. Comme le premier opus, c'est frai, c'est tendre, c'est drôle, et c'est surtout tellement humain ! La fine équipe des 5 (4 acteurs + 1 réalisateur) prennent du plaisir à travailler ensemble, et ça crève l'écran, ça éclabousse le spectateur de générosité. À la fin, on se sent en vie ! On regrettera simplement l'histoire d'amour de Darroussin, trop mise en avant alors que pas forcément des plus fines... Mais on l'excuse facilement, tant le reste est jubilatoire. À voir et revoir...

keyboard_arrow_up